Fascicule-découverte de Norroy-le-Veneur | Tour de France à pied« Nouroit-le-Vinour », déjà citée en 1231, est un pays de vignobles. Domaine de l’ancien duché de Bar et possession de Saint-Pierre de Liège, puis des abbayes de Saint-Vanne de Verdun et de Saint-Vincent de Metz. Seigneurie des sires de Norroy avec un puissant château fort à trois tours. L’église était comprise dans la forteresse (chœur carré massif avec chemin de ronde, clocher massif à plusieurs étages jadis voûtés). Le village fut brûlé par les Messins en 1490, occupée par les croates en 1636. La troisième tour du système fortifié fut démolie en 1863. Comme les autres communes de l’actuel département de la Moselle, Norroy-le-Veneur est annexée à l’Empire allemand de 1871 à 1919. Au début du XXe siècle, le phylloxéra porte le coup de grâce au vignoble de la commune. Lorsque la Première Guerre mondiale éclate, les Mosellans se battent pour l’Empire allemand. Beaucoup de jeunes gens tombèrent au champ d’honneur sous l’uniforme allemand, sur le Front de l’Est, mais aussi à l’Ouest. Sujets loyaux de l’Empereur, les Mosellans accueillent cependant avec joie la fin des hostilités et la paix, enfin retrouvée. Norringen redevient Norroy-le-Veneur. Annexée de facto par le Troisième Reich en 1940, la commune sera libérée le 21 novembre 1944 à la fin de la bataille de Metz. Aujourd’hui, quelques vignes familiales subsistent. Un pressoir à l’entrée du village rappelle le passé viticole de la commune.

 

 

Série : Grand Est
Format : 14,8 x 21 cm – 24 pages
Réf. : LO21
Prix : 6,25 €
[Consulter]Je commande un fascicule-découverte du Grand Sentier de France

%d blogueurs aiment cette page :