8ème étape du 3ème tronçon de Marcel Juste sur le Grand Sentier de France.

Marcel Juste nous débriefe la 8ème étape du 3ème tronçon sur le Grand Sentier de France.

__________

J35 – 8ème étape du 3ème tronçon – Mijoux (Ain) au sommet télécabine Catheline au dessus de Lélex (Ain) le 27 juin 2019

18,5 km – Temps de marche : 6h00 – Temps de sortie : 9h40 – Vitesse : 3,0 km/h – Dénivelé positif de 1 318 m

J’ai passé une bonne nuit à la chambre – table d’hôtes La Michaille à Mijoux. Hébergement très convivial, beau et propre. Les propriétaires sont sympas et serviable. Dîner et petit déjeuner bon et copieux.

Départ à 07h45, arrêt à la supérette pour 3 repas et le complément d’eau pour 2 jours consécutifs, car le
refuge du Gralet n’a pas d’eau, sauf s’il pleut et pas d’électricité.

Je monte à La Faucille avec 3 kg supplémentaire dans mon sac à dos. Il fait déjà chaud, je me trouve à l’ombre
sur environ 50 pour cent de la montée.
A La Faucille, un groupe de 13 randonneurs de Rouen, partent du parking, vers le Petit Morond devant moi. Je discute avec quelques uns en montant et au sommet du Petit Morond.

Direction le Grand Morond et Colomby de Gex, je suis sur la crête du Haut Jura avec la canicule, sentier sans
arbre, donc sans ombre. Je n’arrive pas à  manger, rien ne descend, sauf l’eau et des abricots moelleux.
Le parcours est très accidenté, avec des raidillons qui usent en montée, avec des descentes qui ne permettent pas de récupérer.

Je rejoins 3 randonneurs à une petite tache de neige. Je marche pieds nus et je prends de la neige pour me badigeonner un peu partout, pour me rafraîchir. Je suis en plein soleil pendant 7h00, je souffre de plus en plus, je pose mon sac très souvent. La chaleur, le poids du sac, le manque d’alimentation me font baisser la vitesse moyenne.

A 17h30, après le sommet du télécabine de la Catheline, au dessus du col de Crozet, je me pose la question, soit je bivouaque où je me trouve ou j’arrête. Il reste encore 9 km jusqu’au refuge du Gralet, je ne peux pas envisager de rajouter ces 9 km aux 29 prévus pour demain. En plus, je sens des frissons dans les jambes et je suis toujours en plein soleil.

Après une tentative de redémarrer, je décide de me raisonner pour arrêter ma randonnée. Je descends, arrivé au départ du télécabine, je récupère du réseau, quand je parle à mon épouse au téléphone, je suis en souffrance et j’ai une extinction de voix.

Je continue à descendre vers le village de Lélex, j’arrive au Relais Mont Jura à 19h30. Ils ont encore une chambre, je peux me reposer dans de bonnes conditions pour cette prochaine nuit, c’est un soulagement. Après la douche, je me restaure, après le repas je vais déjà mieux. Le lendemain, mon fils vient me chercher.

Fin prématurée de l’aventure, je n’ai pas de regret, ni de frustration, je sais que j’ai pris la bonne décision.
Merci à tous ceux qui m’ont encouragé et soutenu.

Toutes les photos de Marcel

8ème étape du 3ème tronçon de Marcel Juste sur le Grand Sentier de France

5 avis sur « 8ème étape du 3ème tronçon de Marcel Juste sur le Grand Sentier de France »

  • 5 juillet 2019 à 20 08 24 07247
    Permalien

    Coucou,
    Chapeau Marcel pour ton courage. On a souvent pensé à toi et craint que cette chaleur te perturbe. Tu as eu raison de retrouver ta petite famille et de pouvoir te reposer.
    Gros bisous à vous 2.
    Mauricette et Dédé

    Répondre
  • 3 juillet 2019 à 22 10 36 07367
    Permalien

    coucou Marcel Tu as toute notre admiration !! on a pensé très souvent à toi et on espérait que l’altitude t’apporte un peu de fraicheur !! car nous n’avons pas eu le courage de bouger beaucoup par cette canicule Tu as écouté la voix de la sagesse et tu as eu bien raison Bon repos rt bonne récupération dans ton sweet home Bises des Marxous

    Répondre
    • 4 juillet 2019 à 21 09 03 07037
      Permalien

      Bonsoir les Marxous,
      Merci pour votre gentil message.
      J’ai récupéré après un repos nécessaire pendant 2 jours.
      Amicalement.
      Marcel

      Répondre
  • 3 juillet 2019 à 20 08 52 07527
    Permalien

    Hello Marcel,
    Je voulais te féliciter à travers la haie de thuyas, mais encore pas eu l’occasion.
    Chapeau bas Marcel.
    Quand je pense que nous n’avons as mis le nez dehors de notre caverne pendant cette chaleur.
    Et toi tu te faisais allègrement des heures de marche sous le soleil.
    Rien ne t’aura été épargné depuis le départ.
    J’espère que tout va bien.
    Merci d’avoir partagé un peu de ton aventure avec nous.
    Bon repos pour être en forme pour la prochaine étape.
    Grosses bises à toute la famille.
    Rémi.

    Répondre
    • 4 juillet 2019 à 20 08 57 07577
      Permalien

      Bonsoir Rémi,
      Merci pour ton message bienveillant.
      Tout est rentré dans l’ordre après 2 jours à éviter le soleil.
      Amicalement.
      Marcel

      Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :