Fascicule-découverte de Sainte-Ruffine | Le Grand Sentier de FranceDes éléments de brique d’agile d’origine de thermes gallo-romains datant du IIe siècle ainsi que les vestiges d’une villa ont été découverts lors de fouilles archéologiques réalisées entre 1985 et 1987, qui ont précédés la construction de maisons d’habitation. Certains historiens pensent qu’il s’agit d’un ancien ibliodorum ; une étape sur la voie romaine de Trèves à Reims.
Sainte-Ruffine est un ancien village de vignerons du Val de Metz, en Pays messin, partagé en plusieurs seigneuries.
René 1er, duc de Lorraine, et son beau-frère Charles VII, firent en 1444 la guerre à Metz et le village fut occupé par René 1er.
Les plus anciens documents évoquant les vignobles de Sainte-Ruffine datent du XIIIe siècle. L’activité se tarit au XXe siècle à cause des guerres, de l’industrie et du phyloxera.
Rufina est une chrétienne née d’une noble famille romaine. Elle est décapitée avec sa sœur Sécunda en raison de leur foi qu’elles refusent d’abjurer. Leurs reliques sont ramenées par un évêque messin de Rome dans une maison, « foyer » du futur village de Sainte-Ruffine.
Au cours de la Révolution française, la commune porte le nom de Anthoine-le-Mont.
La commune est jumelée avec le village de Rufina en Italie, bien que le nom de ce village vienne d’une rivière locale.

Série : Grand Est – Format : 14,8 x 21 cm – 20 pages – Réf. : LO9 – Prix : 5,35 € – [Consulter]Je commande le fascicule-découverte | Le Grand Sentier de France