Vous aimez flâner, découvrir, profiter, déguster… alors le Grand Sentier de France est fait pour vous.
Nous vous faisons découvrir Chamonix pour une escapade d’un week-end ou de quelques jours.

Chamonix - Tour de France à pied - Le Grand Sentier de France
Chamonix – Haute-Savoie

L’aiguille Verte, les Drus, les Grandes Jorasses, la Dent du Géant, l’aiguille du Midi, le Mont-Blanc… Ces noms égrénés sont une belle part du rêve alpin. Ce sont deux aristocrates anglais qui découvrent le prieuré de Chamouni en 1741. Leur récit sur ce petit village de montagne et ses glacières se répand dans l’Europe entière. La première auberge ouvre ses portes en 1770. La conquête du Mont-Blanc par Jacques Balmat et Michel Gabriel Paccard en 1786 scelle la destinée de la bourgade de montagne. Trois palaces voient le jour au début du XIXe siècle, puis naît la Compagnie des guides en 1821, et la construction du petit train du Montenvers s’achève en 1908. L’arrivée du chemin de fer ouvre encore plus la station aux visiteurs, tandis que les premiers JO d’hiver, en 1924, cristallisent Chamonix comme ville de ski et de sport. Via le tunnel du Mont-Blanc, la ville est aujourd’hui un point de passage de premier ordre vers l’Italie. Elle cherche à concilier la modernité des voies routières et la préservation d’un environnement naturel de premier plan. A la belle saison, de nombreuses balades et randonnées vous sont proposées depuis Chamonix pour vous faire découvrir le massif du Mont-Blanc.

A visiter, à faire, les insolites…

Le centre historique On se balade à pied dans la capitale de l’alpinisme et du ski. Comme la ville s’est développée au fil du temps, divers styles architecturaux cohabitent, témoins de son histoire : palaces Belle Epoque, façades Art déco, fermes traditionnelles, villas colossales, chalets. On ne manque pas l’église Saint-Michel et le pont de Cour.

Le musée alpin Installé dans l’ancien Chamonix-Palace du début XXe siècle, il retrace l’essor de la station, des premiers touristes admirant les « glacières de Savoye » jusqu’à l’âge d’or des sports d’hiver. Estampes, photographies, cristaux, costumes, vous racontent l’histoire de Chamonix.

Le prieuré, la maison de la montagne Au XIIe siècle, les moines s’installent à Chamonix et établissent le prieuré à l’emplacement de l’actuelle Maison de la montagne, où se trouve le siège de la Compagnie des guides.

Le Majestic-Centre de congrès Cet ancien palace de 1900 fait partie du patrimoine de la ville. Le cachet de ses dix salles, avec lustres en cristal et les boiseries, est resté intact. C’est aujourd’hui un centre de congrès. Le bar vous accueille face au massif du Mont-Blanc.

 

 

Les bonnes adresses…

Librairie Landru Pour se replonger dans les exploits des découvreurs du Mont-Blanc, on s’achète un beau livre dans cette librairie. (74, rue Joseph Vallot)

Refuge Payot Magasin de spécialités : charcuteries, fromages et vins. (166, rue Joseph Vallot et 255, rue du Docteur Paccard)

Régis Bozon L’artisan du jambon. (112, rue Joseph Vallot)

Le comptoir du caviste Spécialiste des vins de Savoie et de Haute-Savoie. (404, rue Jospeh Vallot)

Fabrique Devouassoux Pour les sonnettes et les cloches campanes. (Chemin de Batioret)

Chaussetterie de montagne Pour les indispensables chaussettes de montagne. (45, galerie Alpina)

Où manger et dormir ?

L’Albert 1er Pour la gastronomie, c’est l’adresse grande classe du Relais & Châteaux Hameau Albert 1er et son atmosphère douce et feutrée. Dans l’assiette, chevreuil grand veneur et poularde de Bresse. (38, route du Bouchet)

Le Bistrot des sports Pour son ambiance conviviale et ses spécialités régionales. Ce bistrot fut créé pour les JO de 1924 et appartint un temps à Frison-Roche. (182, rue Joseph Vallot)

La Calèche Pour ses spécialités et sa déco d’objets anciens. (18, rue du Docteur Paccard)

La Cabane des Praz C’est un lieu magique, avec sa vue imprenable sur la chaîne du Mont-Blanc, sa terrasse ensoleillée et ses coins cosy, entre bois chaleureux et design contemporain, à déguster des spécialités à base de fromage et de viandes cuites sur pierre chaude. (23, route du Golf)

———-

Hameau Albert 1er Au pied du massif du Mont-Blanc, Pierre Carrier et Perrine Maillet président aux destinées de cet hôtel largement dédié à la gastronomie, créé en 1903 par l’arrière-grand-père Carrier. Dans l’hôtel principal ou les chalets du jardin, les chambres offrent un confort à la fois moderne et chaleureux. La piscine intérieure/extérieure donne elle aussi sur les neiges éternelles. Une adresse aussi spectaculaire que délicieuse. (38, route du Bouchet)

Hôtel L’Oustalet Au pied de l’aiguille du Midi, à deux pas du centre-ville et de la gare, un petit hôtel de charme typiquement savoyard de 15 chambres, avec bois et cheminée. (330, rue du Lyret)

Hôtel Le Faucigny Dans le cœur historique de Chamonix, cet hôtel est propice à la détente. (118, place de l’Eglise)

Les Grands Montets Bel établissementr tout de bois vêtu, avec piscine couverte, jacuzzi et espace remise en forme. (340, chemin des Arbérons)

 

Source : Guide du flâneur, 50 villes de charme – Nathalie Faure – Aux éditions le cherche midi

Flâner à Chamonix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :