Les fourmis sont organisées en société avec une reine, assez grosse, des ouvrières de petite taille et des soldats un peu plus grands, chargés de défendre la fourmilière. Les fourmis mâles sont peu nombreuses et ne servent qu’à féconder la reine. Certaines fourmis sont redoutables. Elles sont capables de manger un cheval entier en laissant seulement le squelette. Les fourmis vivent dans une fourmilière construite dans le sol et constituée de nombreuses chambres reliées entre elles par des galeries.

Petites bêtes des prairies - Tour de France à pied

En quête de nourriture
Lorsque les ouvrières partent à la recherche de nourriture, elles forment de longues files. Quand une fourmi a fait une découverte intéressante, elle va chercher de l’aide et prévient ses compagnes en tapotant leurs antennes avec les siennes. Les fourmis, qui sont carnivores, mangent des larves et des insectes. Elles peuvent aussi manger un rongeur mort. Elles servent donc souvent à nettoyer les forêts.

La fourmi coupeuse de feuilles - Grand Sentier de France - Tour de France à piedLa coupeuse de feuilles
Chez l’espèce attinée d’Amérique du Sud, la fourmi transporte des feuilles et des fleurs qu’elle a préalablement découpées.
A la fourmilière, elle en fait une bouillie, sur laquelle elle cultive des champignons, dont elle se nourrit.

 

La fourmi à miel - Grand Sentier de France - Tour de France à piedLa fourmi à miel
Cette ouvrière ne quitte jamais le nid et reste suspendue au plafond de la fourmilière pendant toute sa vie.
Elle a pour rôle de transformer la nourriture qu’elle avale en sorte de miel qui nourrit les membres de la communauté en cas de sécheresse.
Elle stocke ce miel dans son abdomen qui se détend et prend la forme d’une sphère.

 

 

Elevage des pucerons de fourmis - Grand Sentier de France - Tour de France à piedL’élevage des pucerons
Les fourmis ont besoin de substances sucrées pour nourrir les larves. Certains insectes, et surtout les pucerons, produisent une sorte de miel.
Les fourmis installent des élevages près de la fourmilière.
Les ouvrières sont chargées de récupérer le nectar en pressant ou en tapotant les pucerons jusqu’à ce qu’une goutte en sorte.

 

L’organisation de la fourmilière

  1. Le seul travail de la reine est de pondre. Dès que les œufs apparaissent, ils sont emportées par les ouvrières.
  2. Les ouvrières entassent les œufs les uns contre les autres en les maintenant avec de la salive. Après quelques semaines, des larves sortent des œufs et sont aussitôt installées dans des chambres d’élevegae.
  3. Les larves grandissent et changent plusieurs fois de peau avant de devenir des nymphes, d’où sortiront de petites fourmis.
  4. Les ouvrières stockent des graines, des insectes, des bouts de feuille, etc.

Organisation de la fourmilière - Grand Sentier de France - Tour de France à pied

Source : Insectes pour les faire connaître aux enfants – Editions Fleurus

Les fourmis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :