La prairie est fréquentée et habitée par de nombreux mammifères. Dans les herbes, les plus grands sont bien visibles, mais les plus petits, qui sont parfois minuscules, échappent à tous les regards. Certains passent la majeur partie de leur temps sous terre. Presque tous, même ceux qui sont actifs pendant la journée, préfèrent attendre la nuit pour partir à la recherche de nourriture.

Le renard
Ce mammifère carnivore vit surtout dans les bois, mais il ne dédaigne pas de chasser dans les prairies, où il débusque les souris et les taupes en fouillant le sol.

Le renard - Le Grand Sentier de France - Tour de France à pied

Le hérisson
Le hérisson préfère construire son nid dans les buissons, mais la nuit, il sort dans la prairie pour y chasser les limaces et les vers de terre. Au moindre danger, il se recroqueville et dresse ses piquants pour se défendre.

Le hérisson - Le Grand Sentier de France - Tour de France à pied

La belette
Ce redoutable prédateur profite de sa petite taille et de son corps allongé pour entrer dans les terriers des rats et des campagnols. Parfois, la belette se dresse sur ses pattes postérieures pour scruter les environs.

La belette - Le Grand Sentier de France - Tour de France à pied

Le rat des moissons
Ce petit rongeur, qui ne dépasse pas 15 cm de longueur, se déplace sur l’herbe en s’aidant de sa queue préhensile. Enroulée autour des tiges, cette queue lui permet de grimper le long des roseaux et des herbes hautes.

Le rat des moissons - Le Grand Sentier de France - Tour de France à pied

Le chevreuil
C’est au printemps, pour se nourrir, que le chevreuil fréquente la prairie. On peut l’apercevoir, seul ou en compagnie, en train de brouter l’herbe tendre. Le mâle est reconnaissable à sa ramure, qui tombe à la fin de l’automne pour repousser à la fin de l’hiver. Son pelage, roux en été, devient grisâtre en hiver.

Le chevreuil - Le Grand Sentier de France - Tour de France à pied

Le lièvre
Renommé pour sa vitesse, le lièvre est toujours en éveil. Au printemps, il lui arrive de s’ébattre dans les prairies et de se livrer, avec sa compagne, à des jeux de poursuite.

Le lièvre - Le Grand Sentier de France - Tour de France à pied

La taupe
La vie de la taupe se déroule presque entièrement sous terre : dans son terrier et ses innombrables galeries, où elle se nourrit surtout de vers de terre. Parfois, la taupe sort en surface : un petit monticule de terre conserve le souvenir de son passage.

La taupe - Le Grand Sentier de France - Tour de France à pied

Le campagnol
Ce sympathique rongeur aux joues dodues se réfugie dans de petites galeries souterraines. Au crépuscule, il sort de sa cachette et part à la recherche de graines et d’herbes fraîches. Mais gare au danger ! Les rapaces nocturnes sont à l’affût.

Le campagnol - Le Grand Sentier de France - Tour de France à pied

Source : La prairie – Un petit monde plein de vie – Milan jeunesse

Les mammifères des prairies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :