Marcel Juste sur le Grand Sentier de France - Tour de France à pied

Il y a quelques semaines, Marcel Juste nous a contacté par mail pour avoir des informations sur le Grand Sentier de France et afin que l’on prépare ensemble son projet de randonnée sur le Grand sentier de France.
Marcel souhaite faire Metz -Sospel en 5 tronçons (Le Mont Saint-Odile, les Gorges du Doubs, la Dent d’Oche et Briançon).

Mais qui est Marcel…

Je m’appelle Marcel, j’ai 67 ans.
Je suis marié avec Marcelle depuis 45 ans, père de 2 enfants et papy de 4 petits–enfants.
J’habite à Marly en Moselle (Lorraine – Grand Est) et je suis en retraite depuis 3 ans ½.

Mon parcours professionnel comme cadre commercial itinérant sur le grand quart Nord Est de la France, m’a permis de découvrir beaucoup de villes et zones rurales. C’était une activité dans le domaine de l’eau et l’environnement (Eau potable, assainissement, canaux et cours d’eau ) qui me plaisait beaucoup.

Coté loisir, j’aime bien sûr pratiquer la randonnée, et regarder les sports comme le handball, le football puis à un degré moindre tous les autres sports sauf les courses de motos et de voitures.

J’ai effectué mon service militaire en tant qu’appelé dans un régiment de parachutistes à Carcassonne.
J’ai appris la topographie, le commandement, la prise de décisions.
Après les sauts en parachute, on devait beaucoup marcher y compris la nuit. J’avoue que je n’aimais pas trop la marche à ce moment-là.

Puis avec mon épouse et les enfants, on aimait la rando en montagne (les enfants un peu moins).
On alternait les vacances à la mer et à la montagne un an sur deux.

Depuis plus de dix ans, nous avons, mon épouse et moi, participé avec un groupe qui s’est formé entre amis, et les amis de quelques–uns à des semaines de marches : tour du Mont-Blanc, tour de la Vanoise, tour du Cervin avec un guide de moyenne montagne. Tout était organisé, y compris le portage des valises de refuge en refuge, sauf quand ces derniers n’étaient pas accessibles aux voitures.

Nous continuons avec ce groupe à marcher une semaine dans l’année (sentiers des douaniers en Bretagne, le Cotentin, etc…).

J’ai rencontré pendant quelques mois des petits problèmes d’articulations qui m’empêchaient de participer aux marches régionales. Depuis un an, je me sens mieux physiquement et je peux à nouveau marcher plus longtemps.

Mon projet sur le Grand Sentier de France

J’ai découvert l’association ‘’Le Grand Sentier de France’’ dans le bulletin municipal fin décembre 2017. Une présentation de l’association et de son fondateur y était relaté, car le siège se trouve dans la ville où j’habite.

Du coup, j’ai visité le site web du G.S.F. et j’ai eu envie de me lancer un défi, dans un premier temps : le tour de France.
Suite à la réaction négative de ma compagne, j’ai mis en sommeil ce projet, qui c’est vrai était très ambitieux, vu mon âge et surtout vu les différentes activités, occupations familiales et amicales.

Récemment, j’ai lu un article dans la presse locale relatant l’association du G.S.F. au travers de la présentation d’une église fortifiée de la région. C’était le réveil en moi pour me lancer en adhérant à l’association dans un premier temps et avoir leur soutien pour un itinéraire.

Cet itinéraire concerne la descente vers le Sud à partir de Metz, le long des frontières à l’Est de la France, soit de Metz à Sospel (arrière-pays de Menton). Ce parcours passe d’abord par les Vosges, puis le Jura et pour finir les Alpes.

Après quelques échanges par mail avec l’association et concertation avec mon épouse, je me suis attelé à préparer mes étapes et établir l’organisation du sac.

J’envisage le début de mon périple du 1er au 11 octobre 2018 pour le premier tronçon de Metz au Mont Saint-Odile (Barr), soit 73h00 de marche en 11 jours pour environ 280 kilomètres.

Je prévois le deuxième tronçon entre le Mont Saint-Odile et les Gorges du Doubs au printemps 2019, soit 87h00 de marche en 13 jours pour environ 300 kilomètres.

J’espère pouvoir continuer les tronçons suivants en 2019, soit entre les Gorges du Doubs et la Dent d’Oche (dans les Alpes au-dessus du lac Léman), puis Briançon et Sospel.

Je suis conscient que le challenge n’est pas des plus confortables. Le plaisir de l’organiser, de lancer ce défi, notamment les bivouacs, quand d’autres points de chute avec douches ne seront pas possibles me disent qu’il faudra que j’écoute mon corps et que le mental suive.

Il me reste deux semaines pour finaliser ma préparation physique et logistique.

J’ai hâte d’être au départ le 1er octobre prochain, et curieux de savoir si j’aboutirai au terme de ce premier tronçon et dans quel état physique et psychologique je serai au terme de ce périple. La suite dépendra de cette expérience, après le recul nécessaire pour analyser mes capacités à poursuivre les autres tronçons.

A suivre…

Marcel Juste sur le Grand Sentier de France

19 avis sur « Marcel Juste sur le Grand Sentier de France »

  • 22 octobre 2018 à 19 07 51 105110
    Permalien

    Bonjour,

    Je vois que vous allez suivre le Gr5 de Barr à Sospel.
    J’ai effectué ces étapes entre Barr et Chamonix en 2017 et 2018,
    je dois effectuer en 2019 la partie entre Chamonix et Modane.

    N’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez des renseignements
    notamment sur les gites car la traversée du Doubs s’avère assez
    compliqué de ce coté là, et sur les détours à faire éventuellement le long du
    gr5 (éviter Tignes et traverser plutôt la Vanoise, ascension du mont Thabor à ne pas rater, etc)

    Je ferai peut-être une partie du GSF dans le futur, sans doute la partie entre
    le pays basque et le Nord, car j’ai déjà fait la traversée des pyrénées, le gr51
    entre marseille et nice, et je finirai la traversée des alpes d’ici deux ans.

    Bonne continuation sur le GSF !

    Denis

    Répondre
  • 4 octobre 2018 à 10 10 14 101410
    Permalien

    tétu (dans le bon sens du terme) et volontaire… il n’y a pas de raison que tu n’y arrives pas. j’ ai un peu le meme à la maison, tu le sais ! à defaut de t’accompagner physiquement (la grande sportive que je suis le regrette !) je suis avec toi pour t’encourager par la pensée. aller au bout de ses envies c’est déjà gagner… alors courage et bravo. bisous Maryannick

    Répondre
    • 5 octobre 2018 à 22 10 55 105510
      Permalien

      Merci Maryannick pour ton gentil message et pour tes encouragements.
      Bisous

      Répondre
  • 1 octobre 2018 à 20 08 44 104410
    Permalien

    Coucou TONTON
    Premiere journee passee avec succes j’espere !!! Je te connais, fort, combattant et JUSTE. Donc je sais que tu ne nous decevras pas et surtout tu ne TE decevras pas et c’est l’essentiel. Bravo a toi pour cet engagement, dont je suis admirative et pour tout l’investissement que tu y apportes. Plein de bisous pour t’encourager et surtout prendre un reel plaisir a te suivre ! .
    Allez tonton, allez grand-tonton, les alsaciens sont avec toi !!! Et si un jour tu es dans le coin…
    Aline ta niece, et la petite famille qui t’aiment beaucoup.

    Répondre
    • 2 octobre 2018 à 21 09 55 105510
      Permalien

      Bonsoir la petite famille alsacienne,
      Merci pour vos encouragements, vos délicates et douces pensées.

      Je suis bien au terme des deux premières étapes, surtout après la douche, un bon repas et massage décontractant.

      Je vous aime beaucoup également.
      Bisous

      Répondre
  • 28 septembre 2018 à 16 04 26 09269
    Permalien

    Cc mon papi d’amour ,je sais que ton projet n’est pas très facile mais je sais que tu en est capable !!surtout pense à moi !!☺je t’aime ❤❤
    Loïse ❤❤

    Répondre
    • 29 septembre 2018 à 10 10 03 09039
      Permalien

      Merci ma petite-fille chérie pour ton gentil message. Bien sûr que je penserai à toi, et je sais que tu penseras également à moi pendant ces jours de marche.
      Moi aussi, je t’aime.
      Papi

      Répondre
  • 22 septembre 2018 à 10 10 04 09049
    Permalien

    C est vrai que ce projet t’intéressait depuis longtemps… je ne savais pas au début si tu étais sérieux ou si c était juste une envie comme bcp en ont, en parle mais ne concrétise pas!
    Tu as cette idée en tête, un projet qui te plaît et tu te donnes les moyens pour réaliser ce
    « rêve ». Je suis très fière de toi mon papa!
    Tu t écoutes c est ainsi qu on trouve son bien être… le bonheur.
    Continues à t écouter et comme tu le dis à écouter ton corps. Pour cela je te fais confiance tu es une personne raisonnable qui saura arrêter ou reporter s il le faut.
    Je te suivrais chaque jour! Profites de tout ce que tu pourras vivre, échanger, voir, …
    Je t’aime très fort.
    Gros bisous mon papa

    Répondre
    • 22 septembre 2018 à 18 06 04 09049
      Permalien

      Merci ma fille chérie, pour tes propos plein d’amour et de bienveillance.
      Je suis heureux que tu sois fière de moi et que tu me fasses confiance pour ce projet.
      Bisous à toi et à mes petites-filles.
      Je vous aime beaucoup.
      Papa / Papy

      Répondre
  • 21 septembre 2018 à 19 07 46 09469
    Permalien

    Beau projet pour lequel nous te savons capable. C’est avec plaisir que nous te suivrons sur le blog.
    Bon courage et pleine réussite.
    La frangine et le beauf

    Répondre
    • 21 septembre 2018 à 21 09 40 09409
      Permalien

      Merci pour votre message, votre encouragement,
      et pour vos sentiments positifs.
      Bises à vous deux.
      Marcel

      Répondre
  • 20 septembre 2018 à 17 05 24 09249
    Permalien

    Tel qu’on te connait,après avoir longuement muri ta décision,on sait que tu arriveras au bout .
    On te soutient .
    Allez,hop!
    Jojo et Françoise

    Répondre
    • 20 septembre 2018 à 22 10 04 09049
      Permalien

      Merci pour votre commentaire et votre encouragement.
      Bises à tous les deux

      Répondre
  • 20 septembre 2018 à 10 10 53 09539
    Permalien

    Le plus beau reste à faire ! Marcher droit devant et s’en mettre plein les mirettes !!!

     » Marcher doucement et voir de loin, sont la marque d’un homme sensé »
    Voici un petit proverbe breton pour te soutenir dans ton projet.
    DD

    Répondre
    • 20 septembre 2018 à 22 10 15 09159
      Permalien

      Merci Daniel pour ton commentaire et ton soutien.
      C’est vrai que tout reste à faire, j’espère être un homme sensé qui écoutera son corps et que ce dernier voudra bien me permettre d’aller au bout de mon projet.
      Bien cordialement.
      Au plaisir de s’entendre au téléphone pour que tu me donnes un peu de tes nouvelles.
      Marcel

      Répondre
  • 19 septembre 2018 à 8 08 51 09519
    Permalien

    Ce beau challenge a dû nécessiter une grosse préparation. Ca te demandera sûrement beaucoup de courage et d’abnégation. Épatant!

    ‘L’unique moyen de s’avoir jusqu’où on peut aller, c’est de se mettre en route et de marcher’ (Henri Bergson)

    Evelyne et Alain

    Répondre
    • 20 septembre 2018 à 22 10 40 09409
      Permalien

      Merci pour votre commentaire.
      Le premier déclic pour me lancer ce genre de défi, c’était en décembre 2017.
      Après une mise en sommeil, avec de temps en temps de petites pensées.
      Survient le réveil le 26 août dernier. C’est vrai que depuis, cela a pris du temps (ça va faire un mois) pour structurer et boucler en théorie le périple.
      Aujourd’hui, je peaufine ma condition physique et toute la logistique qui n’est pas si évidente.
      Dans 11 jours, je serai dans le vif du sujet. Ce ne sera plus de la théorie, mais bien la réalité du terrain.
      Bises à vous deux.
      Marcel

      Répondre
  • 18 septembre 2018 à 19 07 46 09469
    Permalien

    Très beau projet!
    Je suis à fond avec toi .
    Ta belle soeur Anne

    Répondre
    • 20 septembre 2018 à 22 10 44 09449
      Permalien

      Merci Anne pour ton commentaire et ton soutien.
      J’espère que ce projet sera beau jusqu’au bout.
      Bises à toi et à Olivier
      Marcel

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :